Clinique vétérinaire des Goëlettes - vétérinaire Saint Gilles-Croix de Vie 85800
Clinique vétérinaire
des Goëlettes

9, rue de Boisvinet, 85800 Saint Gilles-Croix de Vie


Tel : 02.51.55.03.29
lesgoelettes@wanadoo.fr

Horaires d'ouverture :
Du Lundi au Vendredi :
de 08h00 à 12h00 et de 14h00 à 19h00.
Le Samedi :
de 08h00 à 12h00 et de 14h00 à 17h00.

Consultations et chirurgies SUR RENDEZ-VOUS.
Urgences assurées 24H/24H.


Les vétérinaires

Marie-Claude Jeandot-Bordage


Docteur vétérinaire


>> Contacter par mail
Marie-Claude Jeandot-Bordage

Henry de Cara


Docteur vétérinaire


>> Contacter par mail
Henry de Cara

Julien Commun


Docteur vétérinaire


>> Contacter par mail
Julien Commun


Les auxiliaires :

Marie-Hélène Clisson


Auxillaire vétérinaire



Bernadette Geay


Auxillaire vétérinaire



Nadège Joly


Auxillaire vétérinaire



Anita Sorin


Technicienne de surface



Fiche info santé

Alimentation du Chien

4539001_high_-_copie_400

 

Besoins énergétiques et nutritionnels du chien

Une alimentation de qualité contribue au bien-être et à la santé du chien.

La ration alimentaire doit répondre aux besoins spécifiques de chaque chien ; ils varient en fonction de :

- la race : les besoins énergétiques de base d'un chien de petite taille sont différents de ceux d'un chien de grande taille.

Les besoins qualitatifs peuvent également être différents, par exemple pour un chien à poil ras et un chien à poil très fourni.

- l'état physiologique : la gestation, la lactation, une période de convalescence modifient considérablement les besoins quantitatifs et parfois qualitatifs.

-l'activité : les besoins énergétiques d'un chien en période de forte activité peuvent être multipliés par 3 ou 4.

- Le sexe : à format égal, les besoins d'un mâle sont généralement légèrement supérieurs à ceux d'une femelle; pour les 2 sexes, ces besoins diminuent après une castration.

- l'âge: les besoins quantitatifs et qualitatifs évoluent lorsque le chien vieillit.

- le milieu de vie : pour une même activité, les besoins énergétiques sont augmentés dans un environnement froid.

Un ration alimentaire équilibré doit apporter au chien :

- des glucides (sucres) qui sont une source d'énergie ;

- des lipides (graisse), source concentrée d'énergie et constituants des membranes cellulaires, de certaines hormones, etc.
- des protéines, qui participent à la construction de l'organisme (muscles, squelette, etc.).

- des minéraux et des vitamines qui interviennent dans de nombreuses fonctions métaboliques.

En plus de répondre aux besoins du chien, la ration alimentaire doit être attractive.

4._chien_devant_sacs_dalimentation_400

 

Quel type d'alimentation choisir ?

Trois types d'alimentation peuvent être proposés : une alimentation ménagère (préparée à la maison) et une alimentation industrielle, sous forme humide (boites) ou sèche (croquettes).

Le choix prend en compte le temps de préparation, les préférences du chien, l'équilibre de la ration, le coût.

Beaucoup de propriétaires optent pour une alimentation industrielle, équilibrée, prête à l'emploi et souvent moins chère que l'alimentation ménagère. L'offre d'aliments industriels est aujourd'hui pléthorique.

gamelle_nourriture_400

L'alimentation ménagère

Même si son repas est préparé à la maison, le chien ne mange pas comme ses propriétaires !

Une ration équilibrée doit contenir de la viande, des céréales, des légumes verts, auxquels sont ajoutés de l'huile, de la levure de bière et un complément minéral et vitaminé.

Les Boites
L'alimentation humide est souvent plus appétentes que les croquettes. Elle peut être privilégiée pour les chiens difficiles ou qui présentent des problèmes de mastication.

Les croquettes
Les croquettes présentent de nombreux avantages : le coût quotidien généralement le plus bas, une bonne conservation et un effet bénéfique pour la prévention du tartre.

1._pesage_du_chien_400

 

La transition alimentaire et autres règles de base

Le chien ne demande pas une alimentation variée et peut même bouder un nouvel aliment. Pour sa santé, la stabilité alimentaire est également souhaitable car une modification brutale peut provoquer des troubles digestifs. Si un changement est nécessaire, une transition alimentaire doit être respectée : le nouvel aliment remplace progressivement l'ancien sur une période de 8-10 jours.

Quelques autres règles doivent être suivies pour le bien être du chien :

- il doit pouvoir s'abreuver à volonté. Un chien nourri avec des croquettes a besoin de boire plus ;

- la quantité d'aliment distribuée doit être mesurée pour correspondre aux recommandation du vétérinaire ou du fabricant ; il faut également penser à adapter cette quantité aux situations (période de plus grande activité, par exemple).

- une hygiène élémentaire doit être respectée : les aliments périssables non consommés sont jetés, la gamelle est lavée quotidiennement.

- des récompenses peuvent être offertes, mais en quantités modérées et en évitant les sucreries, pâtisseries, restes de plats en sauce, etc.

Le vétérinaire est l'interlocuteur de choix pour déterminer l'alimentation la mieux adaptée à chaque chien ou lorsque l'animal présente une variation de poids inhabituelle : celle-ci peut signifier que la ration ne convient plus, mais d'autres causes sont possibles.