Clinique vétérinaire des Goëlettes - vétérinaire Saint Gilles-Croix de Vie 85800
Clinique vétérinaire
des Goëlettes

9, rue de Boisvinet, 85800 Saint Gilles-Croix de Vie


Tel : 02.51.55.03.29
lesgoelettes@wanadoo.fr

Horaires d'ouverture :
Du Lundi au Vendredi :
de 08h00 à 12h00 et de 14h00 à 19h00.
Le Samedi :
de 08h00 à 12h00 et de 14h00 à 17h00.

Consultations et chirurgies SUR RENDEZ-VOUS.
Urgences assurées 24H/24H.


Les vétérinaires

Marie-Claude Jeandot-Bordage


Docteur vétérinaire


>> Contacter par mail
Marie-Claude Jeandot-Bordage

Henry de Cara


Docteur vétérinaire


>> Contacter par mail
Henry de Cara

Julien Commun


Docteur vétérinaire


>> Contacter par mail
Julien Commun


Les auxiliaires :

Marie-Hélène Clisson


Auxillaire vétérinaire



Bernadette Geay


Auxillaire vétérinaire



Nadège Joly


Auxillaire vétérinaire



Anita Sorin


Technicienne de surface



Fiche info santé

Alimentation du Chiot

4539001_high_-_copie_400

Avant le sevrage

Avant l'âge de 6 semaines, le lait maternel est un aliment complet qui couvre les besoins du chiot.

Toutefois, si la quantité ou la qualité de ce lait sont insuffisante ou si le jeune chiot ne peut plus être allaité par sa mère, il peut être nécessaire d'utiliser un lait de substitution

Le lait de vache pur ne convient pas car il est moins concentré en graisses et minéraux que le lait de chienne et trop riche en lactose. Il peut être utilisé mélangé à de la crème liquide et un jaune d'œuf.

Toutefois, le plus simple est d'utiliser un aliment d'allaitement industriel (laits lyophilisés) dont la composition est très proche de celle du lait maternel.

Pour un chiot nouveau né, les biberons doivent être administrés jusqu'à 8 fois par jour, à une température d'environ 35° C. Cette fréquence est diminuée chaque semaine et dès l'âge de 4 semaines, le chiot est capable de boire seul.

Qu'il soit allaité naturellement ou artificiellement, c'est également vers cet âge que les premiers aliments solides peuvent lui être proposés ; dans un premier temps, il se contente de tester mais il va progressivement augmenter la quantité qu'il ingère car ses besoins ne cessent de croître, alors que la quantité de lait produit par la mère est en déclin.

Vers l'âge de 8 semaines, il se nourrit exclusivement d'aliments solides : il est sevré.

chiot_400

Alimentation du chiot sevré

Jusqu'à l'âge de 3 mois, il est conseillé de fractionner sa ration quotidienne en 3 repas. Ensuite, elle peut être divisée en 2 repas.

Les repas sont distribués à heure fixe, toujours au même endroit, dans un lieu isolé et calme.

Entre les repas, le chiot doit disposer d'eau fraîche et pouvoir boire à volonté.

Les besoins du chiot sont différents de ceux de l'adulte (voir la fiche "Alimentation du chien"). Si il lui faut également des glucides, des lipides, des protides, des vitamines et des minéraux, il présente des spécificités liées à la croissance : ainsi, ses besoins énergétiques de base sont supérieurs et la croissance osseuse nécessite des apports en calcium et phosphore importants.

La croissance d'un chiot n'est pas linéaire : très rapide les premiers mois, elle est plus progressive ensuite, jusqu'à la maturité. Les besoins alimentaires ne sont pas les mêmes durant ces 2 phases.

Il existe également des différences importantes selon le format du chien à l'âge adulte : les chiens de petite taille terminent en effet leur croissance avant l'âge de 12 mois, ceux de taille moyenne et grande grandissent jusqu'à l'âge de 15 à 18 mois et certaines races géantes n'atteignent leur taille adulte que vers l'âge de 24 mois.

gamelle_nourriture_400

Les chiots ont donc besoin d'une alimentation spécifique jusqu'à ce que leur croissance soit achevée. En pratique, une alimentation ménagère est envisageable, mais le parfait équilibre n'est pas aisé à obtenir : les carences, mais aussi les excès, peuvent avoir des conséquences sur la croissance ou favoriser des problèmes ostéo-articulaires, parfois irréversibles.

Il est donc vivement conseillé d'opter pour un aliment industriel de croissance, prêt à l'emploi.

Ces produits existent sous forme d'aliments humides en boites ou de croquettes. La plupart des fabricants proposent une gamme d'aliments de croissance adaptée aux différentes tailles de races.

Il est intéressant de contrôler régulièrement le poids du chiot et de suivre son évolution sur une courbe de croissance : cela peut aider à détecter des anomalies, par exemple une prise de poids qui ralentit brutalement, et il peut être alors souhaitable de consulter un vétérinaire.