Clinique vétérinaire des Goëlettes - vétérinaire Saint Gilles-Croix de Vie 85800
Clinique vétérinaire
des Goëlettes

9, rue de Boisvinet, 85800 Saint Gilles-Croix de Vie


Tel : 02.51.55.03.29
lesgoelettes@wanadoo.fr

Horaires d'ouverture :
Du Lundi au Vendredi :
de 08h00 à 12h00 et de 14h00 à 19h00.
Le Samedi :
de 08h00 à 12h00 et de 14h00 à 17h00.

Consultations et chirurgies SUR RENDEZ-VOUS.
Urgences assurées 24H/24H.


Les vétérinaires

Marie-Claude Jeandot-Bordage


Docteur vétérinaire


>> Contacter par mail
Marie-Claude Jeandot-Bordage

Henry de Cara


Docteur vétérinaire


>> Contacter par mail
Henry de Cara

Julien Commun


Docteur vétérinaire


>> Contacter par mail
Julien Commun


Les auxiliaires :

Marie-Hélène Clisson


Auxillaire vétérinaire



Bernadette Geay


Auxillaire vétérinaire



Nadège Joly


Auxillaire vétérinaire



Anita Sorin


Technicienne de surface



Fiche info santé

Le Chinchilla

* Origine

Le Chinchilla est un rongeur originaire des Hauts Plateaux de la Cordillère des Andes (Amérique du Sud), entre 3000 et 6000 m d’altitude, dont le climat est rude et la végétation peu abondante. Recherché pour sa fourrure, il a fait l’objet d’une chasse intensive, qui a entraîné sa quasi-extinction dans son milieu d’origine.

 

* Généralités / Physiologie

Le Chinchilla est un rongeur crépusculaire, voire nocturne, qui vit en moyenne de 10 à 15 ans.

 

Son poids peut varier de 450 à 800 g. Il a un bon sens du goût, et de l’odorat, son ouïe est très fine, mais sa vue est plutôt faible : il est totalement myope au-delà de 40 à 50 cm.

 

Il possède 20 dents qui grandissent de façon continue tout au long de sa vie.

 

Les chinchillas deviennent adultes (fin de la croissance) vers l’âge de 9 mois.

 

Pour la reproduction, il est recommandé d’attendre au moins cet âge, et un poids minimal de 500g ; de plus, il vaut mieux que le poids de la femelle soit supérieur à celui de son compagnon.

 

La gestation dure 111 jours ; la femelle donne naissance à 2 à 3 petits (entre 1 et 6), d’un poids moyen de 50 à 60g, couverts de poils et aux yeux déjà ouverts. L’allaitement dure 6 à 8 semaines, et la femelle est de nouveau très rapidement féconde. Donc, il convient de séparer le mâle dès la mise-bas, voire un peu avant.

 

 

* Alimentation

Le système digestif du Chinchilla est adapté à l’alimentation rudimentaire de son milieu d’origine, pauvre en nourriture.

 

Il faut donc avant tout veiller à lui donner du foin à grosses tiges, de préférence en râtelier, indispensable à son transit intestinal, et nécessaire pour user ses dents.

 

On ajoutera environ 30g de granulés par jour : les mélanges du commerce sont à proscrire, parce que les chinchillas trient, et peuvent se carencer, et aussi parce que ces mélanges sont en général trop riches.

 

Les friandises ne sont à distribuer que très occasionnellement, en guise de récompense ; elles sont en effet trop grasses ou trop sucrées. En revanche, on peut lui donner des bûchettes ou des blocs à ronger pour entretenir sa dentition.

 

La qualité de l’eau est également importante : on choisira de préférence un biberon, contenant une eau peu minéralisée et très légèrement acide (pH <7) (eau en bouteille plutôt qu’eau du robinet), que l’on changera quotidiennement.

 

Attention ! Ne pas donner de produits frais à votre Chinchilla, son système digestif n’y est pas adapté. Attention aussi à certaines plantes d’appartement ou produits d’entretien.

 

 

* Logement/Soins

Il faut fournir à votre Chinchilla une cage suffisamment spacieuse et haute, car il aime sauter : une cage de 80Lx50lx70h conviendra pour deux Chinchillas maximum. Prévoir aussi des aménagements avec plusieurs étagères en pin ou bois d’arbre fruitier bien sec.

 

On peut remplir le fond de la cage de litière de copeaux ou de chanvre, sur une épaisseur de 2 à 3 cm, que l’on changera chaque semaine.

 

La cage doit être placée au calme dans la journée, loin des rayons directs du soleil et à l’abri des courants d’air (température idéale 20°).

 

Pour la mangeoire, on la préfèrera en terre cuite un peu lourde ; elle sera moins facilement renversée, et ne fera pas les frais des dents de votre rongeur.

 

Le Chinchilla a aussi besoin d’une terre à bain spéciale pour faire sa toilette, très absorbante et non abrasive. Cela lui permettra d’entretenir son pelage, et de lui garder tout son éclat et sa douceur. Il faudra remplacer la terre à bain souillée par l’urine, et la tamiser s’il y a des crottes.

 

Le Chinchilla ayant une activité plutôt crépusculaire ou nocturne, vous pouvez lui laisser un peu de liberté (surveillée !) le soir : veillez à sécuriser l’espace où il évolue : pas de fils électriques à ronger notamment !

 

 

* Caractère/Comportement

Le Chinchilla est un animal doux, qui déteste la solitude. Accordez-lui donc un peu de temps chaque jour en votre compagnie. Au tout début, ne le stressez pas par des manipulations trop fréquentes ; des cris ressemblant à des aboiements sont signes de détresse chez votre animal. De même, le chinchilla, s’il se sent « coincé » et en danger, a la possibilité d’abandonner l’extrémité de sa queue (autotomie), ou ses poils par touffes (lâcher de poils), afin de se défendre. Cependant, naturellement curieux, il se laissera facilement apprivoiser, moyennant un peu de patience de votre part. Toutefois, il ne pourra pas être dressé comme un chien !

 

Si vous le laissez vagabonder chez vous, ce sera toujours sous votre étroite surveillance, afin d’éviter tout accident.

 

En règle générale, les mâles sont plus doux et plus soumis que les femelles, souvent plus indépendantes, voire agressives.

 

Si vous souhaitez offrir un compagnon à votre Chinchilla, pourquoi pas ? Mais prévoyez une cage suffisamment grande. Deux mâles ou deux femelles peuvent très bien s’entendre, surtout s’ils grandissent ensemble (Sinon, il faut respecter une « quarantaine d’observation » avant toute mise en contact direct). En revanche, un couple risque vite de devenir problématique…

 

 

* Santé

Bien nourri, votre Chinchilla devrait s’épanouir et manifester son caractère vif et curieux.

 

Mais il faut retenir que comme la plupart des rongeurs, le Chinchilla a l’appareil digestif sensible ; la moindre modification de l’appétit, ou de l’aspect des crottes (habituellement un peu ovales, de couleur brune, assez sèches et inodores) doit vous amener à consulter votre vétérinaire.

 

(Remarque : Le Chinchilla est coprophage, c’est-à-dire qu’il ré-ingère une partie de ses excréments afin d’y récupérer vitamines et nutriments.)

 

Si votre animal vous semble abattu, ou encore souffre de ballonnement digestif, consultez sans tarder.

 

Le Chinchilla peut parfois souffrir d’alopécie (perte des poils), suite à un stress, des carences alimentaires ou éventuellement une maladie parasitaire (teigne par exemple).

 

 

* Pour conclure

Avant d’adopter un Chinchilla, réfléchissez bien aux contraintes que cela impose, tant en terme de temps à lui consacrer, que d’espace. 

Mais si vous suivez ces quelques conseils de base, vous serez très certainement satisfait du choix de ce petit compagnon vif et curieux qui s’active plutôt le soir venu.