Clinique vétérinaire des Goëlettes - vétérinaire Saint Gilles-Croix de Vie 85800
Clinique vétérinaire
des Goëlettes

9, rue de Boisvinet, 85800 Saint Gilles-Croix de Vie


Tel : 02.51.55.03.29
lesgoelettes@wanadoo.fr

Horaires d'ouverture :
Du Lundi au Vendredi :
de 08h00 à 12h00 et de 14h00 à 19h00.
Le Samedi :
de 08h00 à 12h00 et de 14h00 à 17h00.

Consultations et chirurgies SUR RENDEZ-VOUS.
Urgences assurées 24H/24H.


Les vétérinaires

Marie-Claude Jeandot-Bordage


Docteur vétérinaire


>> Contacter par mail
Marie-Claude Jeandot-Bordage

Henry de Cara


Docteur vétérinaire


>> Contacter par mail
Henry de Cara

Julien Commun


Docteur vétérinaire


>> Contacter par mail
Julien Commun


Les auxiliaires :

Marie-Hélène Clisson


Auxillaire vétérinaire



Bernadette Geay


Auxillaire vétérinaire



Nadège Joly


Auxillaire vétérinaire



Anita Sorin


Technicienne de surface



Fiche info santé

Les objets connectés

 

Les technologies évoluent très rapidement, et de plus en plus d’objets du quotidien sont connectés pour nous faciliter la vie : dans la maison (domotique), pour le sport (montres connectées), pour la surveillance médicale...

Nos animaux domestiques ne sont pas en reste, et il existe actuellement sur le marché bon nombre d’objets connectés spécialement conçus pour répondre aux besoins des propriétaires, leur permettant notamment de rester en lien quasi-constant avec leur animal.

Petite revue des principales catégories d’objets connectés remportant les suffrages des maîtres :

 

 

Les colliers connectés

 

Initialement, ceux-ci ont été créés dans le but de localiser son animal, ce qui peut s’avérer très utile pour retrouver les chiens fugueurs ou les chats indépendants aimant partir à l’aventure loin de chez eux. Ces colliers sont équipés d’un système de géolocalisation connecté au smartphone du propriétaire, ou à un récepteur couplé à la balise. Il est ainsi possible de localiser l’animal en temps réel sur une carte, de recevoir une alerte en cas de fugue (quand le chien ou le chat sort des limites prédéfinies sur l’appareil), ou de suivre l’historique des escapades.

D’autres technologies se sont ajoutées à la simple balise de localisation : capteurs fixés sur le collier pour récolter des informations sur le comportement, accéléromètre permettant de calculer l’activité physique de son animal, divers capteurs renseignant sur l’état de santé (température, fréquence cardiaque, respiratoire, temps de repos...) Certains colliers, grâce à des fonctionnalités audio, permettent au maître de communiquer à distance avec son compagnon, soit par la voix, soit par un émetteur à ultrasons (par exemple pour arrêter des aboiements intempestifs gênants pour les voisins).

 

 

Les caméras

 

Au-delà de la simple surveillance à distance de son animal, de nombreuses caméras connectées ont développé des fonctionnalités interactives, permettant au propriétaire d’échanger avec son animal, lui parler, l’écouter, jouer avec lui (projection d’un laser et déplacement via le smartphone pour stimuler son chat par exemple), distribuer des friandises, voire diffuser des senteurs apaisantes pour limiter le stress ou l’angoisse de séparation.

 

 

Les fontaines à eaux et distributeurs d’aliments

 

Les gamelles connectées présentent l’avantage de fractionner la distribution des croquettes sur l’ensemble de la journée, ou de programmer les heures de repas de l’animal lorsque l’on s’absente pour un certain temps; cela évite les oublis !

Certains distributeurs peuvent être munis d’une caméra, d’une balance pour suivre le poids de son animal.

Dans les maisons où cohabitent plusieurs chiens ou chats, de régime, taille et poids différents, il est possible d’investir dans un distributeur équipé d’un système de reconnaissance faciale, ou de reconnaissance de puce d’identification : ainsi chaque animal recevra la ration qui lui convient, selon la programmation effectuée.

Il en est de même pour les fontaines à eau.

 

 

Les jouets

 

Le jeu connecté est possible grâce à des caméras connectées (voir plus haut), mais aussi via des jouets contrôlés par le smartphone (souris, balles vibrantes, etc...) Sans oublier bientôt la possibilité d’employer des robots pour s’occuper de son animal lorsqu’on ne peut être physiquement présent auprès de lui !

 

 

La chatière

 

Que ce soit par l’intermédiaire d’une puce placée sur l’animal, ou par une technologie de reconnaissance faciale, la chatière connectée permet de faire rentrer votre chat lorsqu’il le souhaite, sans pour autant accueillir tous les chats du quartier.

 

 

La litière

 

Ces dernières années, des chercheurs ont développé une litière connectée : ses différents capteurs renseignent sur la fréquentation quotidienne de la litière par le chat, sur son poids (avec possibilité d’envoyer une alerte en cas d’amaigrissement important), sur la propreté de la litière et la nécessité de changer le substrat. Pour des chats sujets aux affections du tractus urinaires, l’analyse graphique des données sur l’application fournit de précieux renseignements sur l’évolution possible d’un problème urinaire.

Il existe même une litière autonettoyante, pouvant être utilisée pour cette raison par plusieurs chats. Fini les corvées de vidage et de nettoyage ! Il s’agit toutefois d’un accessoire de luxe, mais parfois la tranquillité n’a pas de prix !

 

De nombreux autres objets se développent régulièrement pour accroître le bien-être de nos animaux domestiques – et peut-être apaiser certains de nos scrupules lorsque nous les laissons seuls. Ils ne sont pas destinés uniquement aux chiens et chats, mais aussi à d’autres animaux de compagnie : il est par exemple possible de gérer un aquarium à distance, grâce à des capteurs renseignant sur la qualité de l’eau (pH, déchets organiques, température), sur le fonctionnement des pompes, l’éclairage. Les alertes permettent ainsi d’éviter certaines catastrophes.

Les chevaux ont également leurs objets connectés, notamment sous la forme d’un body passé par les épaules et le garrot de l’animal. Ce vêtement technique est relié par Bluetooth au smartphone, et les données collectées (fréquence cardiaque, respiratoire, taux de sudation, mais aussi durées des différentes activités – trot, marche, galop -, ou du sommeil) vont être analysées et présentées au propriétaire sous forme de statistiques. Si certains paramètres sont discordants, une alerte pourra être programmée et envoyée rapidement.

 

Bien sûr, rien ne remplace une véritable présence auprès de nos animaux, mais ces objets connectés, utilisés à bon escient, peuvent s’avérer une aide précieuse pour prendre soin de nos compagnons.

 

Rédigé par : Isabelle Mennecier - Docteur Vétérinaire

09/10/2017